Recherche

Arthur, en finale nationale du concours MT180

08.04.2019

Arthur Angermuller et Anne-Sophie Vaillard représentaient l'Université Paris Seine lors de la demi-finale nationale du concours MT180, vendredi 5 avril à Boulogne-Billancourt. Arthur Angermuller a décroché une place en finale nationale le 13 juin à Grenoble. Les 2 doctorants réagissent et nous racontent comment ils ont vécu cette étape de sélection des 16 finalistes.

Arthur Angermuller, doctorant du laboratoire SATIE

« Je suis évidemment très heureux d’être qualifié pour la finale. Je n’étais pas certain de gagner, j’étais plus stressé qu’à la finale locale. Dans la salle, il y avait les 55 autres candidats, qui constituaient un public plus averti. Je n’ai quasiment pas modifié mon texte et mes notes d’humour sont plutôt bien passées. Après mon passage, j’ai reçu de bons retours, j’ai compris que j’avais marqué les esprits. Mais le niveau était remarquable. Nous avons dû attendre le lendemain matin pour connaître les résultats du jury.

Maintenant, je vais préparer la finale nationale qui a lieu le 13 juin à Grenoble. Je dois fluidifier le texte et renforcer certains passages moins convaincants. Je compte sur l’aide de Frédéric Guignot, notre coach à l’Université Paris Seine, et de Maxime Lopez, candidat de l’UCP qui était finaliste l’an dernier. Et puis, je vais répondre aux sollicitations des journalistes, je suis notamment invité à participer à l’émission scientifique de France Inter, La tête au carré, le 17 mai prochain.

L’exercice de la vulgarisation scientifique me plait beaucoup et je vois que je me révèle dans ce concours. L’aventure m’ouvre de nouvelles portes, que je franchis avec enthousiasme ».

Anne-Sophie Vaillard, doctorante du laboratoire LPPI

« J’étais très stressée lors de la demi-finale, les conditions n’étaient pas les mêmes qu’à la finale locale. J’avais un micro sur pied, ce qui m’a figée un peu. J’étais moins à l’aise, mais je peux me réconforter en me disant que je n’ai pas eu de trous de mémoire. En plus, j’étais dans les derniers à passer, la pression est montée toute la journée, je n’ai pas réussi à manger lors du déjeuner!

Pour autant, l’expérience du concours MT180 reste positive. Elle m’a permis de prendre de la hauteur sur mes recherches et de faire de belles rencontres. Je pense aux candidats, de Cergy-Pontoise, ou d’ailleurs, avec qui je vais rester en contact. Je m’étais inscrite à ce concours pour mieux gérer mon stress à l’oral et pour apprendre à vulgariser mon travail. Ces objectifs ont été en partie atteints.

Aussi, je tiens à féliciter Arthur. Je n’avais aucun doute sur sa belle prestation en demi-finale. Arthur mérite vraiment sa place en finale. Je vais être sa première supportrice le 13 juin prochain ! »

Partager :