Recherche

L'Autre Francophonie

Sous la direction de Joanna Nowicki et Catherine Mayaux

06.02.2014

L’objectif de cet ouvrage est de montrer l’intérêt que les intellectuels de l’Europe centrale et orientale ont porté à la vision de l’homme proposée par l’histoire, la culture et la langue française.

L’enjeu est d’inscrire la francophonie dans une européanité à laquelle elle se rattache aussi : à tort ou à raison, les intellectuels centre et est-européens ont souvent ressenti leur propre latinité comme un lien les unissant de manière privilégiée à la culture française, ou plus largement à une conception avant tout esthétique de la culture qui leur semble éminemment européenne.

La culture française a attiré de nombreux intellectuels de « l’Autre Europe » (pour reprendre la formule de Miłosz) qui l’ont diffusée subtilement dans les mentalités de leurs sociétés. En retour, et le fait est dans ce livre mieux apprécié, ces penseurs et ces écrivains ont influencé par leurs idées la vie intellectuelle française du XXe siècle. Ce volume cherche à mettre en lumière ces porosités entre l’Est et l’Ouest de l’Europe, spécifiquement la France.

Éditions Honoré Champion, coll. "Littérature de notre siècle", réimpression de l'édition de 2012, 55 €.


Joanna Nowicki, professeur en sciences de l’information et communication à l’université de Cergy-Pontoise, dirige le pôle Anthropologie culturelle de l’Europe et la Francophonie de l’Est du laboratoire CRTF. Membre du comité de rédaction de la revue Hermès, elle est impliquée depuis sa création dans les travaux de l’Institut des sciences de la communication du CNRS. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’anthropologie culturelle de l’Europe médiane et la communication entre l’Est et l’Ouest.

Catherine Mayaux, professeur de littérature française et francophone à l’université de Cergy-Pontoise, spécialiste notamment de poésie contemporaine, a publié ou dirigé divers ouvrages sur Saint-John Perse, Claudel, Segalen, Michaux, Follain. S’intéressant aux relations entre poésie et Extrême-Orient, entre poésie et Bible, elle a créé avec M. Watthee-Delmotte la revue internationale L’Écriture à l’écoute consacrée à Henry Bauchau, auteur sur lequel elle développe actuellement ses recherches. Elle a participé à la refonte dans la bibliothèque de la Pléiade des œuvres théâtrales de Paul Claudel, et codirige l’édition savante des Œuvres et les Hommes de Barbey d’Aurevilly aux Belles Lettres (4 volumes publiés).