Recherche

Franck Carreiras, un biologiste qui lutte contre le cancer

Franck Carreiras étudie le comportement des cellules cancéreuses depuis vingt ans. Après une thèse à l’université de Caen et un passage à Marseille, cet enseignant-chercheur est arrivé à l’université de Cergy-Pontoise en 1998.

En tant que maître de conférences puis comme professeur des universités, Franck Carreiras enseigne la biologie et la biochimie cellulaire aux étudiants de licence et de master.
« Le contact avec les étudiants est un plaisir quotidien et une source de satisfaction ».

Son parcours d’étudiant en biologie l’amène à découvrir la recherche et à s’intéresser aux cellules cancéreuses, plus précisément aux relations qu’elles entretiennent avec la “matrice extracellulaire” (enchevêtrement de molécules présentes dans chaque tissu et notamment entre les cellules) qui les entourent.

Depuis seize ans, il développe cet axe de recherche à Cergy-Pontoise au sein du laboratoire ErrMECe (Équipe de recherche sur les relations Matrice Extra cellulaire Cellules) installé sur le site de Saint-Martin. Avec les membres du groupe MECuP (Matrice Extracellulaire, Comportement cellule et Physiopathologie), dont il assure la responsabilité, il est en étroite relation avec un centre de lutte contre le cancer de Caen et des médecins de l’hôpital Lariboisière ou du centre hospitalier de Pontoise.
« Si notre travail reste de la recherche fondamentale, nous espérons qu’il pourra contribuer à identifier des molécules associées à l’éventuelle récidive de la maladie afin de la diagnostiquer plus précocement et de proposer des traitements ciblés et individualisés ».

L’université de Cergy-Pontoise, à travers sa fondation notamment, soutient ses travaux de recherche.
« Depuis mon arrivée à Cergy-Pontoise, on m’a offert une certaine liberté pour développer mes recherches ».

En savoir plus : http://errmece.u-cergy.fr/?page_id=308

 

Propos recueillis par Guillaume Gesret.

Retrouvez ce portrait dans le numéro 61 d'Allez Savoir !, le magazine institutionnel de l'UCP.

Partager :