Recherche

3 questions à Frank Merle

Frank Merle est professeur au département mathématiques de l’UCP et membre du laboratoire AGM. Ses travaux lui ont notamment permis d’obtenir en 2005 la médaille d’argent du CNRS et le Maxime Bôcher Memorial Prize décerné par l'American Mathematical Society, l'un des prix les plus prestigieux en mathématiques.

Sur quelle problématique travaillez-vous ?

Frank Merle : Mon travail concerne les équations qui décrivent l'évolution au cours du temps d'un phénomène de la physique. La complexité de ces équations semble gigantesque. Des phénomènes violents peuvent apparaitre tels que des accidents locaux ou des collisions entre deux ondes non linéaires. Mon but est de trouver une description simple et universelle en grand temps des solutions de ces équations contrairement à la complexité en petit temps. Le type d'équation qui m'intéresse plus particulièrement est celle où des quantités sont conservées au cours du temps et ont a priori une compétition entre les propriétés de simplification et de conservation.

Quels sont les impacts de vos recherches tant au niveau des mathématiques, que de la physique ?

F.M. : Les impacts de mes recherches sont d'abord d'avoir ouvert de nouveaux champs de recherches mathématiques là où on ne pensait pas que les mathématiques pouvaient être pertinentes. On en est encore à élargir de proche en proche une nouvelle vision pour aborder une certaine classe de problèmes. Ce qui est très excitant c'est qu'on en est qu'au début de cette exploration et on ne sait pas jusqu'où on pourra aller. Pour la physique, cette nouvelle approche a été validée par la résolution de certaines questions posées.

L’UCP est depuis 3 ans dans le classement de Shanghai pour les mathématiques, cela a-t-il un impact sur vos travaux ?

F.M. : Ce fut une excellente nouvelle pour l'université, son département de mathématiques et le laboratoire AGM. Le classement apporte en effet reconnaissance et certaines facilités. D'un point de vue concret, personnellement cela n'a pas eu d'impact direct sur mes travaux car ceux-là sont plus le fruit d'une réflexion intérieure ou de discussions avec mes collaborateurs. Par contre, la perception de l'extérieur de ceux-là a été facilitée avec d'autres reconnaissances personnelles comme une bourse de l'European Research Concil, la médaille d'argent du CNRS, et de la conférence de Mathématiciens.