Rezo UCP

Adrien Sommier

Titulaire du master Management des technologies de l'information et de la communication, Adrien est le fondateur d'Amplement.fr un réseau social professionnel innovant.

Présentez-nous votre activité ?
Amplement.fr est un réseau social professionnel qui vous relie à vos amis, vos collègues ou relations professionnelles afin de pouvoir constituer votre réseau et échanger. Il est totalement gratuit et propose des options inédites telles que la discussion instantanée (chat), la discussion vidéo, les réseaux privés etc. Ce nouveau réseau professionnel compte aujourd'hui plus de 1/2 million de membres actifs et plus de 3 000 recruteurs.

Quelle formation avez-vous suivie à l’UCP ? Quel souvenir en gardez-vous ?
J'ai choisi de suivre le master 2 management des technologies de l'information et de la communication, qui a une très bonne réputation dans le secteur. Je n'étais pas présent sur toute la formation car j'avais déjà lancé ma première agence de communication mais cela ne m’a pas empêché d'en être diplômé avec la mention très bien. Ce que je retiens essentiellement c'est qu’avoir parcouru beaucoup de livres par moi-même avant d'intégrer les formations a été un réel avantage dans l’obtention de mes diplômes. J’ai aussi beaucoup apprécié l’université de Cergy-Pontoise, car j’ai l’impression que les professeurs et les étudiants sont en phase avec la vie réelle, ils ne sont pas déconnectés du monde professionnel.

Quelles ont été vos motivations pour vous lancer dans l’aventure Amplement.fr ?
L'aventure a commencé officieusement en 2010 mais on a travaillé en amont en mode sous-marin car le développement a été fastidieux et long. L'idée était d'apporter un service qui n'existait pas encore. On est certes sur le marché des réseaux sociaux professionnels, ce qui n’est pas nouveau, mais notre service est réellement différent et totalement gratuit.

Un conseil pour les étudiants attirés par l’entreprenariat ?
Je dirais aux étudiants que dans tous les cas il est évident qu'il y a aura beaucoup d'obstacles à affronter et qu'il ne faudra pas lâcher. C'est au final ce qu'on aime aussi dans l’entrepreneuriat, la micro-victoire d'un problème affronté et résolu.