Rezo UCP

Alexandre Vuillet

Titulaire d'un master Commerce et management franco-allemand, Alexandre est aujourd'hui chef de produit LCV chez Peugeot Deutschland.

Quel a été votre parcours à l’UCP ?

J'ai effectué mes deux années de master à l'UCP, de 2008 à 2010. En 2010, j’ai obtenu le master Commerce et management franco-allemand de l'UCP.

Comment s’est fait le choix de l’étranger ? Quelles différences observez-vous par rapport au monde de l’entreprise en France ?

Je suis de nationalité franco-allemande et j'ai toujours voulu travailler en Allemagne pour les conditions de vie au quotidien et l’économie en pleine expansion. Le chômage est à un niveau extrêmement faible et les salaires sont généreux. Le coût de la vie est aussi très peu élevé comparé à la France. Je rentre régulièrement en France car le pays et la culture me manquent.

L'entreprise en Allemagne fonctionne de manière assez différente. On peut échanger entre collègues de manière très libre et ce quels que soient les échelons car le système hiérarchique est très horizontal. Il existe également une très grande solidarité. Il y a aussi un grand respect de la vie privée : on a le temps de vivre avant et après sa journée de travail.

Quelle fonction occupez-vous aujourd’hui ? Vos conditions de travail vous semblent-elles différentes de ce qu’elles seraient en France ?

Je suis chef de produits chez Peugeot. J’ai la responsabilité de 4 véhicules qui se déclinent en 8 modèles distincts.

Je travaille pour un groupe français et mes conditions de travail sont différentes de celles de mes collègues du siège à Paris, je les trouve plus enviables. J’observe qu’ils sont plus senior et je ne pense pas que j’aurais atteint ce niveau de responsabilité si rapidement en France.

On m’aurait sûrement demandé une plus grande expérience pour un poste similaire. En Allemagne, chacun a sa place dans l'entreprise, chacun a sa chance d’évoluer. J'ai beau être encore jeune, je suis pleinement épanoui sur mon poste, j'aime l'automobile, j'aime mon métier et je pense donner à l'entreprise ce qu'elle attend de moi.

Un conseil pour les étudiants ou les diplômés de l’UCP qui souhaiteraient travailler à l’étranger ?

Trouver un emploi, que ce soit en France ou à l'étranger, n'est pas toujours évident. Mon conseil : profiter du temps hors études (par exemple durant les vacances) pour nourrir son CV. Ce qui compte, ce n'est pas tant le diplôme mais l’expérience professionnelle, les stages, les emplois saisonniers et la maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères. On attache par exemple moins d’importance aux diplômes en Allemagne qu’en France mais il faut quand même avoir des expériences solides et être prêt à apprendre « sur le tas ».

Une expérience à l'étranger est très enrichissante et permet de rester ouvert en découvrant de nouvelles cultures et de nouveaux modes de vie. Dans un monde qui change aussi vite que celui dans lequel nous vivons aujourd'hui, ce sont des atouts d'une valeur inestimable.