Rezo UCP

Bruno Rivet

Consultant au sein du groupe Alpha

Diplômé du DU Executive Coaching en 2011.

1) Quel chemin avez-vous parcouru ?

Diplômé d'une école de commerce (Sup de Co Reims), j’ai évolué dans plusieurs sociétés de conseil. De l'analyse stratégique d'activité, j’ai évolué vers le conseil de dirigeants. Il m'est apparu que certains dysfonctionnements organisationnels pouvaient naître de biais, que le conseil ou l'expertise effleuraient, sans vraiment traiter. Ainsi, ma formation DU Executive coaching a pour origine le souhait d'améliorer mes pratiques professionnelles, m'autorisant de nouvelles activités et missions par ailleurs. Cette formation a été suivie en parallèle à mon activité salariée, et a été financée par le budget de formation de mon employeur.

 2 ) Que vous a apporté votre formation à l’université de Cergy-Pontoise ?

L'année universitaire fut très riche. Tout d'abord en rencontres, car nombreuses furent les occasions d'échanger sur les expériences professionnelles et personnelles avec des adultes issus de cultures différentes. Ensuite il y a eu la découverte des exigences de la recherche universitaire et la rédaction d'un mémoire, qui fut l'occasion de consolider des pratiques professionnelles par confrontation avec les exigences intellectuelles (pas si courantes dans l'univers de l'entreprise ...). J'ai aussi pu améliorer mes pratiques professionnelles, me permettant d'élargir la palette de mes domaines d'intervention et de mes compétences. Enfin, ce diplôme universitaire a renforcé ma légitimité à aborder de nouveaux champs professionnels.

3 ) Quelles sont vos perspectives aujourd'hui ?

Cette année universitaire a renforcé mon employabilité et m'a rendu légitime à aborder de nouvelles expériences professionnelles, dans le cadre de mon emploi salarié (au sein d'une entreprise  de conseils) ou en indépendant. D'un point de vue "business", les activités de l'accompagnement sont confrontées à une évolution de la demande. La demande des entreprises et des institutions exige des compétences nouvelles et au plus près de problématiques personnelles mais également organisationnelles, que l'enseignement du DU Executive coaching permet d'aborder.

 4) Un conseil aux étudiants et anciens de l'UCP ?

J'ai un message destiné aux professionnels aguerris (quelques années de pratiques professionnelles à leur actif) en mal de formation. Ce qu'on peut attendre des études est une amélioration de ses connaissances, par des méthodes pédagogiques rigoureuses, une réflexion sur ses propres pratiques professionnelles, des rencontres avec des univers culturels peu habituels, un socle pour une reconversion. Il y a bien sûr des limites à la formation : elle nécessite une très grande autonomie des étudiants, qui devront étudier régulièrement et rigoureusement en dehors des heures de cours. Cette disponibilité nécessaire est parfois difficilement compatible avec des impératifs familiaux et/ou professionnels.

Par ailleurs, la formation ne peut être la condition suffisante à une reconversion professionnelle : elle m'apparaît  pertinente dans le cadre d'un perfectionnement (alors que l'élève a une expérience du conseil et/ou de l'accompagnement et qu'il a une bonne connaissance du "modèle économique"). Mais la formation n'exonère pas, dans le cadre d'une reconversion "ex nihilo",  d'une démarche personnelle, pro-active, longue, en direction d'employeurs ou clients éventuels.

Partager :