Rezo UCP

Julien Titren

Responsable administratif et financier

Diplômé d'une Maîtrise de Droit public et d'un DU de juriste bilingue anglo-américain en 2005

1) Quel chemin avez-vous parcouru ?

Après la fin de mes études de Droit public, la question de passer les concours administratifs en intégrant l’IPAG s’est posée. Mais l’envie de me tourner vers l’international m’a conduit à intégrer une ONG travaillant dans le domaine du Patrimoine mondial, puis l’agence de coopération du Ministère du travail en tant que gestionnaire de projets européens, principalement pour les pays d’Afrique Subsaharienne, du Maghreb et des Balkans.

Ce poste, que j’ai obtenu un peu par hasard (j’avais envoyé une télé-candidature anonyme via Pôle Emploi et pour une autre annonce), m’a finalement fait découvrir la fonction publique et m’a poussé à passer le concours des attachés territoriaux, que j’ai obtenu en 2012.

J’ai donc quitté mon poste en région parisienne pour chercher un nouvel emploi en région Rhône-Alpes et j’ai intégré une grande communauté d’agglomération comme responsable administratif et financier en charge de la gestion de l’enveloppe « Fonds Social Européen ».

2) Que vous a apporté votre formation à l’université de Cergy-Pontoise ?

Sans hésitation, la maîtrise de l’anglais professionnel ! Des cours de Droit, il y en avait dans toutes les universités en 2000. Mais des doubles diplômes, seules 3 universités en proposaient. Cette double formation a été un véritable atout pour le début de ma carrière et même si j’utilise beaucoup moins cette langue aujourd’hui, cela m’a quand même beaucoup servi pour les concours et m’offre toujours une ouverture particulière à l’international.

3) Quelles sont vos perspectives aujourd'hui

J’ai la chance de travailler dans une collectivité qui va devenir métropole à partir de 2015. La nouvelle loi ouvre de nouvelles perspectives en termes de mutualisation des services et d’organisation administrative. Très concrètement, les choses vont beaucoup évoluer dans les mois à venir et c’est un challenge très motivant.

Ensuite, l’avantage d’être titulaire de la fonction publique, c’est que la mobilité géographique et entre fonction publique est de plus en plus mise en avant. Cela offre de nombreuses possibilités pour l’avenir.

4) Un conseil aux étudiants et aux anciens ?

Il faut suivre ses envies et saisir les opportunités. Mon premier stage dans le Patrimoine mondial a beaucoup étonné parce que c’était vraiment quelque chose que je voulais faire mais qui sortait de l’ordinaire. Et finalement, c’est devenu mon premier emploi en tant que jeune diplômé.

Il faut également garder à l’esprit qu’un diplôme aujourd’hui c’est une clé pour entrer sur le marché du travail. Les carrières sont évolutives et même si l’on doit rester cohérent dans ses choix, il reste encore des marges de manœuvres et de belles opportunités professionnelles à saisir.