Rezo UCP

Maud Charton Darmaun

Journaliste Reporter chez Travel Style & Life

Diplômée de LEA en 2008.

1) Quel chemin avez-vous parcouru ?

J’ai d’abord fait un an de droit à l’UCP et, comme j’étais plutôt douée en langues et que je n’avais pas encore d’objectif précis pour ma carrière, je me suis redirigée vers LEA. J’ai très vite décidé de m’inscrire en Erasmus pour la 3e année de Licence, je voulais partir vivre et étudier en Espagne. J’ai profité de cette année amorcée pour me mettre à la peinture et la photographie.

Tentée par le journalisme, j’ai pris rendez-vous dans une des meilleures écoles parisiennes, le Centre de Formation des Journalistes pour envisager une formation en contrat de professionnalisation. Mon premier entretien au sein d’une rédaction parisienne, dans les locaux d’Univers des Voyages, un mensuel de la presse professionnelle du tourisme, fut le bon. Je n’avais aucune formation dans le tourisme, je parlais un bon anglais et un espagnol courant et j’avais quelques notions de photo mais c’est pourtant au sein de ce magazine que j’ai réalisé ma formation en alternance avec le CFPJ.

Ces deux années en tant que journaliste reporter ont été les plus riches de mon expérience professionnelle : l’apprentissage du métier sur le terrain avec des journalistes de divers horizons, 40 voyages de presse dans le monde entier en seulement deux ans, des dizaines de conférences de presse sur Paris… Bien sûr, il y a eu des moments plus difficiles à cause du stress, des jet lags, des sessions d’école où l’on a du mal à se retrouver en classe après ces expériences sur le terrain mais il fallait poursuivre sérieusement et ne pas considérer que tout était acquis.

Univers des Voyages m’a ensuite proposé un CDD puis, début 2012, un rédacteur en chef, ancien journaliste de Libération, m’a proposé un poste de reporter fixe pour un nouveau magazine trimestriel de voyage pour le grand public orienté sur le lifestyle, l’art, la culture, etc : Travel Style & Life. Cela correspondait parfaitement à mes attentes et les places fixes dans les rédactions sont très rares ! Depuis, je poursuis mes reportages sur d’autres routes et l’aventure auprès de cette petite équipe de passionnés.

 2 ) Que vous a apporté votre formation à l’université de Cergy-Pontoise ?

Ma formation m’aura permis de maitriser deux langues aujourd’hui indispensables pour le métier que j’exerce. Il me serait impossible de réaliser des reportages en Amérique du Sud ou au Yémen par exemple ! Et l’année d’Erasmus m’a menée vers ce métier puisque je l’appelle toujours « mon premier grand voyage… ».

Certains professeurs de l’UCP, avec lesquels je suis toujours en contact, m’ont aussi beaucoup aidée quant à mes choix d’orientation, leurs conseils sont précieux lorsque l’on a du mal à se décider.

3 ) Quelles sont vos perspectives aujourd'hui ?

Continuer à exercer en tant que reporter de voyage et, pourquoi pas, m’orienter vers un poste de Journaliste reporter d’images pour la télévision. Peut-être reprendre une formation vidéo/montage, même si le CFJ nous a déjà un peu formés. Une chronique matinale à la télévision cela m’enchanterait, mais j’attends de laisser murir mes idées pour proposer un vrai projet.

 4) Un conseil aux étudiants et anciens de l'UCP ?

Le plus précieux : fixez-vous des objectifs et ne laissez jamais tomber une passion pour vos études, elles sont vos valeurs ajoutées une fois sur le marché du travail. Sans objectif on se noie vite, on ne sait plus vraiment comment suivre son parcours et à la fac, ça ressemble vite à un incroyable bordel ! Partir à l’étranger valorise énormément un CV car  la maitrise des langues est indispensable aujourd’hui, pratiquement pour tous les secteurs. La fac permet d’apprendre à être autonome dans son travail au quotidien, c’est aussi la première étape importante dans le monde professionnel. Enfin, n’hésitez pas à consulter régulièrement vos professeurs où des conseillers d’orientation pour parler de vos projets professionnels ou de vos choix de parcours, cela peut faire gagner un temps précieux… Pour finir, l’alternance reste, pour moi, un des meilleurs choix, même après une licence.

Découvrez le portfolio de Maud