Rezo UCP

Un instant avec Philippe Hoang

Chargé de financements aéronotiques

Diplômé d'une licence de Droit en 2002

1) Quel chemin avez-vous parcouru ?

J’ai suivi un parcours où la curiosité m’a amené à aborder des domaines très variés :langues, droit et finance. J’ai obtenu un baccalauréat scientifique, dans une section européenne spécialité allemand. Après deux années en classes préparatoires économiques et commerciales option scientifique, j’ai intégré l’Essec. J’ai complété ma formation par une licence en droit à l’UCP puis par une maîtrise en droit des affaires à Paris II. J’ai également étudié le vietnamien à l’Inalco (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), où j’ai repris récemment des cours pour améliorer mon mandarin.

J'ai commencé à travailler à la Société Générale en alternance pendant ma scolarité à l'ESSEC puis j'ai passé le concours de l'Inspection Générale en 2003. J'ai par la suite évolué en interne pour rejoindre les financements aéronautiques en 2005 où je suis actuellement.

2) Que vous a apporté votre formation à l’université de Cergy-Pontoise ?

J'avais commencé à aborder le droit dans le cadre de mes études à l'ESSEC et je souhaitais approfondir la matière. Je n'ai pas été déçu par la formation de qualité que j'ai reçue à l'UCP. On peut dire que cela a été une réelle aventure intellectuelle, avec la découverte de la matière juridique, son raisonnement, sa rigueur. L'UCP apprend à étudier sérieusement … sans se prendre au sérieux (!).

3) Quelles sont vos perspectives aujourd'hui ?

Il est difficile de répondre de manière précise à cette question tant les marchés changent rapidement, tant les entreprises et les métiers évoluent.
Je peux envisager soit de poursuivre dans des métiers de la finance, dans la banque ou l'industrie, soit de poursuivre dans le secteur des transports ou de l'aéronautique.

Mes compétences linguistiques me permettent d’envisager des évolutions à l’international.

4) En tant qu'ambassadeur de l'UCP, un conseil aux étudiants et aux anciens ?

Mon premier conseil est de rester optimiste malgré les difficultés que nous rencontrons actuellement.

Face à la tentation du repli, allons vers les autres. Restons ouverts et humbles pour comprendre comment le monde évolue, comment les autres se comportent. En outre, même si les choses vont vite et que nous manquons de temps, prenons le temps de remercier ceux qui nous ont aidé ou accompagné. En tant qu'ancien de l'UCP, j'ai été très honoré que l'on m'ait proposé d'être ambassadeur. C'est non seulement l'occasion de rester en contact avec l'université qui m'a tant donné, mais aussi l'occasion de côtoyer les générations plus jeunes, de rencontrer d'autres anciens qui ont, eux aussi, beaucoup de choses à partager.

Au-delà, je conseillerais à tous de continuer sans relâche à apprendre, à multiplier les expériences.
Pour les étudiants, ce sont les stages, les voyages, les échanges universitaires, les missions humanitaires.
Apprenez les langues, n'ayez pas peur de vous lancer dans des formations pendant les études ou après avoir débuté dans la vie active.

Philippe Hoang est un des ambassadeurs de l'UCP

Partager :