Université

Devenir digital active : un accès au savoir pour les publics fragiles

06.07.2018

L’université de Cergy-Pontoise, en lien avec les missions locales, ouvre ses portes à des jeunes sortis du système éducatif.

Sur une tranche d’âge, tout le monde n’a pas la chance d’accéder à l’université. A Cergy-Pontoise comme ailleurs, un certain nombre de jeunes ont décroché de l’institution scolaire avant le baccalauréat et se retrouvent sans emploi, sans diplôme et sans formation. On les appelle les « NEET » (Neither in Employment, Education or Training), ils représenteraient environ 17% de la jeunesse française. Généralement, ces jeunes se tournent vers les missions locales qui les aident à se projeter dans un parcours professionnel. Les missions locales du Val d’Oise ont désormais une nouvelle voie à proposer à ce public. En effet, l’université de Cergy-Pontoise s’est rapprochée de ces structures publiques dans le but d'accueillir ces jeunes qui n’ont pas les prérequis académiques.

Conférence de Google

En novembre dernier, une centaine de jeunes issue des missions locales du Val d’Oise ont suivi la formation proposée par Google dans l’enceinte de l’université. Durant une semaine, ils ont été formés au numérique et ont pu obtenir leur certificat Digital Active aux côtés des étudiants et de cadres présents dans l’amphi. Comme les participants devaient être munis d’un ordinateur durant la formation, l’entreprise Schlumberger, partenaire de l’opération, a mis à la disposition des jeunes des PC portables et des tablettes. Christophe Dagues, directeur du service développement à l’UCP, explique que « l’université donne ainsi accès aux savoirs à un public fragile. Cette courte formation peut les mettre dans une dynamique positive ». Dans les missions locales, les conseillers se félicitent de cette main tendue. « C’est une démarche très originale, une université qui accueille des jeunes en insertion sociale et professionnelle est une engagement fort de la part de l’UCP », souligne Hakim Kamouche, chef de projet à la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Un nouveau parcours sur une année

A la rentrée prochaine, l’UCP prévoit une deuxième action à destination de jeunes orientés par les missions locales. Un nouveau programme d’insertion, qui s’étend cette fois-ci sur une année complète, accueillera une promotion de dix jeunes qui pourra suivre le DU « Initiation à la fabrication numérique » du FacLab de Gennevilliers et préparer le diplôme Etudiant Entrepreneur. Ce parcours permet également aux jeunes d’effectuer un stage, d’être accompagnés individuellement, de participer aux conférences à l’ESSEC sur la création d’entreprise et d’avoir accès à l’espace de coworking des Cerclades à Cergy… Ce dispositif expérimental est entièrement gratuit pour les dix jeunes retenus, le financement étant assuré par la Fondation de France, la chaire Entrepreneuriat & Innovation de l’UCP et le département du Val d’Oise. « C’est une belle opportunité pour des jeunes qui veulent reprendre des études ou une formation, explique Christophe Dagues. Le programme comprend tout un volet sur la création d’entreprise, de manière à répondre aux nombreux jeunes adultes qui souhaitent se lancer à leur compte ».

 

Partager :