Université

Les champions du hackathon

27.10.2016

A l’occasion de la rencontre des talents numériques, le 18 octobre dernier au CentQuatre à Paris, une équipe d’étudiants de l’UCP a remporté le deuxième prix du hackathon.

La première édition du Day-Click a créé l’événement dans le monde du numérique. Des centaines d’étudiants, de dirigeants de start-up et de business angels se sont réunis sous la halle du CentQuatre pour valoriser l’écosystème du numérique français.

La secrétaire d’Etat en charge du numérique et de l’innovation, Axelle Lemaire, est venue assister au riche programme de ce nouveau salon. Elle a pu observer toutes les activités du Day-Click, notamment le hackathon qui mettait aux prises quinze équipes d’étudiants en informatique issus d’écoles d’ingénieur (ESIEE, ISEP,  EPITA,  ESGI, L. de Vinci, CESI, EPF, EPSI, Simplon, ECE, ITESCIA, ESIA, INSEP, Web Academy) et d’une université : l’UCP bien sûr !

Six heures pour « implémenter » un prototype

L’équipe de l’université de Cergy-Pontoise, coachée par l’enseignante en marketing du numérique Run Zhang, était composée de Théodore Leblond (L2), d’Edouard Ducloy (CMI, L3), de Louis Desportes (CMI, M1), de Florian Astory (M1) et de Mouhamad Koreissi (M2).

« On ne se connaissait pas, nous dit Mouhamad. On avait rapidement échangé sur Skype la veille ». L’épreuve a commencé à 10h, le challenge consistait à mettre au point une solution numérique pour faciliter l’accès à l’emploi et à la formation pour les personnes atteintes d’handicap. Les équipes disposaient de six heures pour réaliser un prototype. « Notre projet vise à aider les malvoyants qui souhaitent lire sur un ordinateur, explique Florian. Une caméra fixée sur l’écran permet de capter le regard de l’utilisateur, et cette information entraine automatiquement un mouvement de zoom sur la partie de l’écran observé ».

« Une expérience fantastique »

Dans les conditions un peu rock’n’roll de ce grand rassemblement, les cinq étudiants ont réussi à « implémenter » le prototype « Watch & Zoom ». Un peu de langage java, une dose de codage et quelques lignes de stratégie marketing…. Vers 16h30, ils sont passés devant le jury présidé par Guillaume Sarkozy, de la fondation Malakoff Médéric handicap.

« On avait la pression, la salle était pleine et nous représentions la seule université », rapporte Mouhamad. Quelques instants plus tard, ils apprennent qu’ils décrochent le deuxième prix. « C’est une fantastique expérience, confie l’étudiant en M2. Notre équipe était soudée et complémentaire, on a bien travaillé ». Florian confirme la belle ambiance qui régnait dans l’équipe de l’UCP. « On avait le sourire et on avait à cœur de prouver que des étudiants en université pouvaient faire aussi bien, sinon mieux, que des étudiants des écoles d’ingénieur ». Pour ne rien gâcher, les cinq étudiants sont rentrés chez eux avec un chèque de 500€ chacun. « Je crois que je vais m’acheter un nouveau PC », sourit Mouhamad. 

Partager :