Université

Insertion professionnelle après un master : l’université de Cergy-Pontoise numéro 1 au palmarès 2018 de L’Étudiant

17.05.2018

Quel taux d'emploi, quelle part d'emplois stables…les universités offrent-elles à leurs étudiants 30 mois après l’obtention de leur master ? L’Étudiant a enquêté et place l’université de Cergy-Pontoise en première place du classement de l’insertion professionnelle après un master.

L’université de Cergy-Pontoise numéro 1 au palmarès 2018 de L’Étudiant

« Ces résultats montrent, année après année, combien les formations de l’université de Cergy-Pontoise sont performantes en matière d’insertion professionnelle. Nous sommes de nouveau sur le podium des meilleures formations en France, pour ce qui concerne l’obtention d’un emploi ou encore le salaire des diplômés et nous nous en félicitons collectivement. Nos masters sont des formations de très haut niveau, avec des enseignants experts dans leurs domaines.  Ces bons résultats sont aussi à mettre au crédit d’une stratégie d’établissement qui a toujours fait de l’insertion professionnelle une priorité », souligne François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise.

Avec une note de 93 sur 100, obtenue avec un taux d’emploi de 98 %, un taux de cadres de 89 % et un taux de temps plein de 100 %, l’université de Cergy-Pontoise arrive à la première place du classement L’Étudiant sur l’insertion professionnelle après un master, devant Paris 2 ou encore Lyon 3.

 

La méthodologie de L’Étudiant

L'enquête insertion 2018 du ministère de l’Enseignement supérieur porte sur l'emploi des diplômés 2014 de l'université, de nationalité française. L’Étudiant a choisi de se baser sur leur situation 30 mois après leur sortie de l'université. Le classement tient compte de quatre critères :

  • Le taux net d’emploi, c’est-à-dire la part des diplômés occupant un emploi.
  • La part d’emplois stables (emploi sous contrat de CDI, sous statut de la fonction publique ou en qualité de travailleur indépendant).
  • La part de diplômés occupant un emploi de cadre.
  • La part de diplômés occupant un emploi à temps plein.

Ces indicateurs sont accompagnés des salaires médians mensuels nets, primes comprises, calculés sur des emplois à temps plein.

 

Source : MESRI / SIES / décembre 2017

https://data.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pages/insertion_professionnelle/

Partager :