Université

Les étudiants imaginent la banque de demain

07.02.2017

Les étudiants de la licence professionnelle intégrée "Banque, assurance, finance : Conseiller de clientèle de particuliers multicanal" ont planché toute une journée sur cette question : Que sera la banque de demain ?

Avec l’essor des banques en ligne et des "FinTechs" qui produisent des applications numériques facilitant les opérations bancaires, les métiers de la banque évoluent à vitesse grand V.

La Licence professionnelle Conseiller de clientèle de particuliers multicanal, ouverte en janvier 2015, a justement l’ambition de former des chargés de clientèle capables de répondre aux nouvelles exigences des banques.
Le mardi 7 février dernier, les enseignants de la formation ont réuni les 54 étudiants de la première à la troisième année pour gamberger collectivement sur les mutations de la banque digitalisée. Ils ont eu une journée pour imaginer ce que sera la banque de demain et pour présenter leurs visions.

« A la fin de l’après-midi, les étudiants exposeront leurs projections, mais ils n’ont pas le droit d’utiliser Powerpoint. Nous leur demandons d’être créatif en recourant à la vidéo ou à la mise en place de scénettes », explique Arnaud des Abbayes, le directeur de la licence.

Pour alimenter leur réflexion, les étudiants ont pu suivre deux conférences, une le matin portant sur les technologies numériques appliquées à la finance et la seconde en début d’après-midi sur le marketing via les réseaux sociaux.

« Nous avons également rencontré des représentants des banques partenaires de notre diplôme, explique Glodie, étudiante de troisième année. Les responsables RH de la BNP, de la Société Générale, d’Axa, de la Banque populaire et de la Caisse d’épargne ont répondu à nos questions à l’heure du déjeuner ».

Les étudiants se projettent dans leur future vie professionnelle

Vers 16h30, les six équipes d’étudiants habillés sur leur 31 sont prêtes à présenter leur "copie" dans la salle de conférences.

La première équipe a choisi d’improviser un jeu de rôles dans lequel un responsable d’agence tente de convaincre un couple de retraités d’utiliser les applications en ligne.

« On n’y comprend rien à l’informatique, on veut voir un conseiller ». Dans un langage très « corporate », le directeur d’agence rétorque qu’ils peuvent le joindre sur FaceTime !

Moins ironique, une autre équipe met en scène une cliente face à un automate à reconnaissance vocale. Comme elle est enrouée, l’opération de retrait échoue. Alors elle sélectionne la reconnaissance rétinienne pour récupérer ses espèces.

Les étudiants n’ont pas manqué d’humour et d’imagination pour se projeter dans leur future vie professionnelle.

Le mot de la fin revient à Karim, étudiant de troisième année, qui nous confie : « J’espère en tout cas que la banque de demain aura toujours besoin de chargés de clientèle ! »

Partager :