Sa lettre d'information @llez savoir

Faouzi Annajah, co-fondateur de Werevo

« L’université a renforcé mon envie de créer une entreprise »

Faouzi Annajah était l’un des invités du forum « étudiants & entrepreneurs », en tant qu’ancien de l’UCP. Il a partagé son expérience de créateur d’entreprise en répondant aux questions des étudiants. « Cette rencontre est très positive, les étudiants portent un vrai intérêt à la création d’entreprise. Ce forum m’a également permis de nouer de nouveaux contacts et d’étendre mon réseau ».

Depuis mars 2015, ce jeune homme de 22 ans saisit toutes les occasions pour réussir à la tête de sa nouvelle société de consulting en ligne Werevo« J’ai quitté un CDI et un salaire confortable pour tenter l’aventure. Allez expliquer cela à la famille, surtout avec les temps qui courent ». Après un Bac STG, le jeune étudiant a intégré un DUT de Techniques de commercialisation à l’UCP. « J’ai beaucoup appris dans cette formation, d’autant plus que je l’ai suivie en alternance ». C’est cette année-là qu’il a rencontré son associé, Mohammed Stambouli, co-fondateur de Werevo. Avec le recul, il estime que son passage à l’université a renforcé son envie de créer. « J’ai compris que c’était possible, on parlait de marketing, de comptabilité, de commerce toute la journée! ». Certes, monter une affaire rentable n’est pas simple, il ne faut pas compter les heures de travail ni espérer récolter les fruits immédiatement. « Malgré les résistances, je suis très content de vivre cette vie, les journées ne sont jamais les mêmes, il y a des challenges tous les jours et je rencontre des gens que je n’aurais jamais croisés si j’étais resté salarié »

Partager :