Vie étudiante

A l’université et derrière les fourneaux

25.06.2019

Une étudiante du pôle de gastronomie de l’UCP, Marion Toussine, a remporté un prix lors du concours culinaire franco-irlandais, Dairy Chef.

A partir d’un panier garni composé de veau, de fromages français, de chocolat, de crème irlandaise…, Marion Toussine a dû élaborer un menu – entrée-plat-dessert – en trois heures. L’étudiante cergypontaine a travaillé en binôme avec une camarade irlandaise, « qui ne connaissait pas un mot de français ». Au terme de l’épreuve qui se déroulait en avril au CFA Médéric à Paris, les deux jeunes filles ont remporté le troisième prix du concours Dairy Chef. « Je suis ravie, c’était la première fois que je participais à un concours de cuisine. J’ai aimé la montée d’adrénaline et la satisfaction de proposer des plats appétissants à un jury », nous dit Marion Toussine, étudiante en licence professionnelle MACAT sur le site de Gennevilliers.

 

 

 

Top chef version étudiante

Le concours Dairy Chef a été lancé l’an dernier à l’initiative de l’Ambassade de France à Dublin et de celle d’Irlande à Paris pour faire croiser des étudiants français et irlandais. Le pôle gastronomie de l’UCP a présenté des candidats lors des deux éditions. En 2018, un étudiant de l’UCP, Pierre-Louis Delacroix, y a décroché le premier prix du concours. Cette année, c’est Marion Toussine qui a brillamment représenté l’université. Cette jeune fille de 21 ans a hérité de la passion de la cuisine de son père, qui est traiteur à Paris. Très tôt dans sa scolarité, Marion s’est orientée vers des diplômes techniques : bac technologique hôtellerie et restauration, BTS Management en hôtellerie restauration et depuis septembre dernier, la licence pro MACAT (métiers des arts culinaires et des arts de la table), parcours traiteur événementiel.

 

La licence pro m’offre un réseau

« La formation proposée par l’UCP est très enrichissante, j’apprends beaucoup grâce aux nombreux intervenants professionnels qui assurent les cours à Gennevilliers. Durant l’année, j’ai construit un réseau qui, je l’espère, m’aidera à trouver du travail dans les prochaines années ». Les étudiants de la promotion sont régulièrement confrontés à des cas pratiques en assurant des prestations de traiteur pour des entreprises qui font appel à eux pour organiser un séminaire, un buffet ou encore des petits déjeuners… Marion Toussine ajoute que ce cursus en alternance est la formule idéale. « Je passe deux jours en cours à Gennevilliers et trois jours chez un traiteur parisien. C’est très formateur ». Une fois qu’elle aura validé son diplôme, la jeune cuisinière a l’ambition de devenir chef à domicile chez des particuliers qui ont les moyens de s’offrir des mets luxueux. Marion Toussine a tout prévu puisqu’elle a déjà créé son entreprise. Avant de se lancer en solo, elle aura le privilège d’effectuer un stage dans un restaurant irlandais récompensé par le Guide Michelin. « C’est le prix obtenu lors du concours Dairy Chef qui m’offre cette opportunité ».

Retrouvez Marion Toussine sur Instagram : marysweetcook 

Partager :