Vie étudiante

La Folle nuit de l’université : déjà 10 ans !

11.05.2019 - 11.05.2019

La Folle nuit du théâtre universitaire fête ses dix ans, une belle occasion pour demander à Diana Burgos-Vigna, chargée de mission à la culture de l’université, de rappeler l’importance des pratiques artistiques à l’université.

Le samedi 11 mai, cinq spectacles de théâtre sont présentés lors de la Folle nuit du théâtre universitaire. Pouvez-vous nous rappeler le principe de ce rendez-vous culturel ?

C’est un des trois temps forts de la saison culturelle de notre université. Comme pour le Printemps de la danse (23 mai) et le tremplin musical Campus sounds, l’objectif est de valoriser les pratiques artistiques des étudiants et leur implication dans des projets créatifs.

Tout au long de l’année, une soixantaine d’étudiants issus de toutes les composantes suivent les ateliers de théâtre, soit sur leur temps libre soit dans le cadre de leur UE. La Folle nuit leur offre une scène, un public et des conditions professionnelles pour interpréter leur rôle, avec l’appui de techniciens du son et de la lumière. C’est aussi grâce au soutien financer de la Fondation de l’UCP que nous pouvons garantir une telle qualité de spectacle.

Les ateliers de théâtre sont le fruit de plusieurs partenariats. Les étudiants de l’université de Cergy-Pontoise ont la chance d’être encadré par des comédiens professionnels ?

L’université est liée depuis plusieurs années au Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise, à la Nouvelle scène nationale et à la compagnie locale Théâtre en stock. Les intervenants dans les ateliers sont comédiens ou bien metteurs en scène, et constituent une passerelle pour les étudiants vers les théâtres cergypontains et le monde du spectacle. Pour les étudiants de la licence Lettres et arts vivants notamment, ces interlocuteurs sont des personnes ressources qui s’inscrivent dans leur réseau. Je dirai, enfin, que ces partenariats garantissent une qualité des enseignements proposés à l’université et permettent de positionner notre établissement comme un acteur culturel central du territoire.

Votre mission est de promouvoir la culture au sein de l’université. Quels arguments utilisez-vous pour y parvenir ?

Je suis convaincue que la pratique artistique participe à l’attractivité d’une université. Les propositions culturelles peuvent être un critère au moment du choix d’établissement pour certains étudiants. Pour ces élèves, la pratique d’un art contribue à leur épanouissement, à leur ouverture culturelle. 

Le service culturel de l’université fournit un travail merveilleux pour répondre aux attentes des étudiants. J’aimerais maintenant que les composantes consacrent des plages horaires banalisées pour encourager les étudiants à participer aux ateliers de théâtre, de musique, de danse, d’arts visuels…

Si nous hésitons entre deux soirées le samedi 11 mai, une invitation chez des amis ou la Folle nuit du théâtre. Que diriez-vous pour nous convaincre de venir à l’université ?

La Folle nuit est une soirée très chaleureuse et gratuite, nous attendons environ 500 spectateurs qui auront le plaisir de découvrir des jeunes talents de la comédie et de profiter des pauses gourmandes entre les cinq spectacles. Cette fête est exceptionnelle car elle correspond aux dix ans de la manifestation. Une exposition rétrospective sera présentée et nous soufflerons par conséquent les bougies avec les étudiants et leurs proches venus les applaudir. D’ailleurs, c’est une dimension sympathique de la Folle nuit, les parents assistent aux représentations et découvrent au passage l’enceinte de l’université. Et c’est surtout l’occasion de découvrir les étudiants sous un autre angle, dans le cadre d’une production artistique de grande qualité.

 

11ème édition de la Folle Nuit du Théâtre Universitaire

Découvrez les 5 spectacles de cette 11ème édition de la Folle Nuit du Théâtre Universitaire, le 11 mai 2019 à partir de 19h en amphithéâtre Lwoff sur le site de Saint-Martin - 2 avenue Adolphe Chauvin à Pontoise. Entrée gratuite.

19h00 - Heureux! - Création collective

Être bête, égoïste et avoir une bonne santé, voilà les trois conditions voulues pour être heureux… Présenté par l’atelier théâtre de l’UCP, dirigé par Jean Bonnet, en partenariat avec la compagnie Théâtre en Stock

19h55 - Jeunesse trouée - Création collective

Jeunesse en mal d'être. Incapable d'avancer. Le théâtre est là pourtant. Supposé les aider. Sauf que : leur metteur en scène est un sale con. En s'opposant à ce tyran qui les humilie ils affirmeront ce qu'ils sont et retrouveront le goût de la vie. Présenté par l’atelier de formation théâtrale dirigé par Jean-Paul Rouvrais, en partenariat avec la Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise.

 20h45 - Puisque tu es des miens - De Daniel Keene, traduction de Séverine Magois

Le quotidien de la vie au commencement et pendant la guerre, dans un pays non identifié quelque part dans les Balkans... Présenté par l’option théâtre dans une mise en scène Tommaso Simioni, en partenariat avec la Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise.

21h25 - Et après ? - Création collective (écritures poétiques mêlées aux propositions des élèves comédiens)

Guerre, combats, violence. Et l’humain dans tout ça? Les poètes à la rescousse ! Présenté par l’option théâtre dans une mise en scène d’Elise Arpentinier, en partenariat avec la Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise.

22h15 - Les aveugles - De Maurice Maeterlinck

Une forêt lugubre et des aveugles effrayés... Un cadavre et un chemin à retrouver... Présenté par les étudiants en licence lettres et arts vivants, parcours théâtre, dirigé par Marc Schapira, en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise

22h45 - Surprise finale

Contact

01 34 25 63 79
culture@ml.u-cergy.fr

  

Partager :