Vie étudiante

Les étudiants préparent la 4ème folle nuit du théâtre universitaire

Vendredi 1er juin 2012, six groupes d'étudiants en formation théâtrale présenteront leurs spectacles pour la 4ème édition de la folle nuit du théâtre universitaire.

Une centaine d'étudiants comédiens se préparent, depuis quelques mois déjà, à relever le défi de la folle nuit du théâtre universitaire : présenter un spectacle de qualité d'environ 45 min pour chaque groupe.

Ils sont issus d'une formation théâtrale intégrée à leur cursus ou bien étrangers en formation de français par le théâtre ou encore appartiennent à la troupe de théâtre de l'UCP et ils nous préparent six spectacles pour cette grande soirée.

Nous avons observé deux groupes en pleine répétition : un groupe d'étudiants chinois en DU PFST en formation de français par le théâtre et un groupe d'étudiants issus de différentes filières, inscrits en option théâtre.

Les étudiants chinois en DU PFST répètent leur spectacle pour la Folle nuit du théâtre universitaire.

Ils auraient pu choisir de faire de la radio, comme d’autres de leurs camarades chinois en DU PFST*. Ils ont choisi le théâtre pour différentes raisons : certains souhaitaient apprendre le français avec des phrases plus proches du langage quotidien, d'autres ont fait ce choix car ils avaient déjà joué différents rôles dans leur pays mais, un grand nombre d'entre eux, ont opté pour le théâtre parce qu'ils rêvent d’être acteur au cinéma ou à la télévision.

La plupart de ces étudiants ne savent construire que quelques phrases simples en français, langue qu’ils ne parlaient quasiment pas à leur arrivée en France en septembre. Mais ils comprennent le texte qu’ils travaillent et qu’ils ont étudié avec leur enseignante de français par le théâtre Béatrice Szarvas.

En Chine, certains ont déjà fait du théâtre à l’occasion de grandes fêtes organisées. Mais le théâtre qu’ils connaissaient est très différent de celui qu’ils abordent aujourd’hui à l’université de Cergy-Pontoise. « En Chine, le jeu théâtral est plutôt comme à la télévision » dit Du Xiaoxi « Oui, plus proche de la vie » renchérit Gao Yunlong. Il n’y a pas de musique, les gestes sont minimalistes. La formation théâtrale qu’ils suivent à l’UCP leur demande une plus grande présence sur scène, de grands gestes, une voix qui porte loin. Ce sont ces techniques de jeu qui sont les plus difficiles à maitriser pour eux.

Gao Yunlong s’interroge également sur les costumes qu’ils vont porter, très proches de leurs vêtements habituels. Il pensait revêtir des costumes plus colorés et plus imposants.

Ils sont un peu nerveux…

Ils joueront sur scène le vendredi 1er juin lors de la Folle nuit du théâtre universitaire, L’ABC de notre vie, un poème-concerto à jouer de Jean Tardieu.

 

Cet atelier théâtre est intégré au DU PFST de l’IUT. Il constitue un outil pédagogique unique pour enseigner le français à de jeunes chinois qui espèrent intégrer les IUT de France. C'est l'objectif principal de ce DU PFST, axé essentiellement sur le français langue étrangère. Il  s’agit de  développer les aptitudes à communiquer des  étudiants  et surtout de les développer au service d’actions telles que le projet théâtral. Autonomie, interaction, auto-évaluation, réflexion sur l’apprentissage et sur la langue, une grande place est laissée à l’autoformation. Un accent particulier est mis sur le travail phonétique et du développement de l'ensemble des ressources expressives à l'oral. L’atelier cherche également à développer l'imaginaire et la créativité, améliorer la confiance en soi et la communication interindividuelle, explorer la langue et à aborder un auteur français, découvrir son contexte culturel et son impact dans le patrimoine culturel français.

* DU PFST : Diplôme Universitaire Préparation aux Formations Scientifiques et Technologiques

Une répétition de théâtre avec les étudiants chinois en DU PFST

Les étudiants en option théâtre se préparent pour la folle nuit du théâtre universitaire

Ils sont étudiants en lettres, en droit, en informatique, en biologie ou bien encore en lea et tous se retrouvent les vendredis après-midi depuis le début du semestre pour leur TD de théâtre, mais surtout pour préparer ensemble un spectacle qu’ils présenteront lors de la folle nuit du théâtre universitaire, vendredi 1er juin. Encadrés par un comédien et metteur en scène professionnel, en partenariat avec le Théâtre 95, les étudiants que nous avons rencontrés travaillent sur un texte de Witold Gombrowicz.

Adèle, étudiante en première année de lettres modernes est passionnée de théâtre depuis toute petite. C’est pourquoi cette année, elle a choisi d’inclure le théâtre dans son cursus en optant pour l’option théâtre mais elle fait également partie de la troupe de théâtre de l’UCP qui se réunit tous les lundis soirs, ce qui lui permet de faire du théâtre six heures par semaine. David quant à lui étudiant en informatique, a toujours aimé le théâtre en tant que spectateur et s’est enfin lancé dans l’aventure de la scène cette année pour « savoir ce que c’était de monter sur scène ». Il s’est vite pris au jeu puisque lui aussi a rejoint la troupe du lundi soir.

Dans les cours de l’option théâtre, ils sont beaucoup plus encadrés que lors des ateliers du lundi soir où les étudiants travaillent sur des improvisations imaginées à partir de leurs expériences personnelles et fixent ensuite par l’écriture une multitude de saynètes qui  construiront le spectacle final.

Au cours du semestre de l’option théâtre, les étudiants issus de filières très diverses ont réellement eu l’impression de devenir une troupe. Ils ont créé des liens forts car ils vivent quelque chose ensemble. Ils travaillent en équipe sur un projet. « C’est bénéfique pour la suite » affirment Adèle et David.

Avec leur professeur, ils ont beaucoup travaillé sur la confiance. Ils ont été forcé de s’exprimer, d’exposer leurs idées au sein du groupe. Mais ils se sont bien amusés et l’expérience était vraiment intéressante. « Expérience à renouveler » déclarent-ils.

Les étudiants  apprécient le fait que, dans leur spectacle, tous les personnages aient quelque chose à dire et que tous aient une place dans l’histoire. Ils nous parlent de la pièce qu’ils vont jouer, Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz : « C’est drôle et spécial » « C’est un humour qui peut choquer mais qui pousse surtout à s’interroger » «  Ça parle d’une fille que rien ne prédisposait à un avenir particulier et qui devient la fiancée d’un prince. C’est une personne que les autres jugent au physique ingrat, qui ne prend pas soin d’elle. Pour ceux qui sont dans le paraître, elle est dérangeante…  Le prince décide de se fiancer à elle qui n’a rien d’ordinaire. La cour voit d’un très mauvais œil cette situation. Le roi et la reine qui souhaitaient une bonne alliance pour leur fils, cherchent à évincer celle que l’on surnomme « la limace ». On apprend alors que, plus jeune, le roi avait vécu la même histoire. »

Nous retrouverons Adèle et David  sur scène le vendredi 1er juin lors de la folle nuit du théâtre universitaire dans le spectacle Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz mais également dans Quelque part dans ce vaste monde, une pièce écrite et jouée par la troupe étudiante de l’UCP.

Zoom sur l'option théâtre : l’université de Cergy-Pontoise, en partenariat avec le Théâtre 95, propose à tous les étudiants de l’université une formation théâtrale intégrée ou non au cursus universitaire. Cette formation a pour objectif l’acquisition d’outils pédagogiques à réinvestir dans un cadre professionnel : mise en place de projets culturels, travail avec des artistes dans un cadre scolaire ou parascolaire, connaissance de l’offre culturelle. Elle répond aussi plus simplement à une demande individuelle d’apprentissage : culture générale, expression orale et corporelle. L’option transversale « formation théâtrale » est ouverte à tous les étudiants quels que soient leur filière et leur niveau d’études. La formation peut se poursuivre sur trois ans de façon progressive, chaque année donnant lieu à un « certificat de formation théâtrale » (niveau 1, 2 et 3).

Une répétition avec les étudiants en option théâtre

Partager :