Vie étudiante

Qu'est ce que la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ?

Selon votre situation particulière, il vous est possible de pouvoir bénéficier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

« Est considéré comme travailleur handicapé (…), toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par la suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques(s), sensorielle(s), mentale(s) ou psychique(s) » - article L323-10 du code du Travail.

La RQTH est « automatique » pour les jeunes de plus de seize ans bénéficiaires d’une Allocation d’Education de l’Elève Handicapé, d’une Prestation de Compensation du Handicap, d’une Allocation Compensatrice pour Tierce Personne lors d'une période de "stage", sur présentation d’un document faisant foi.

Elle est pour toutes les autres situations (jobs d’été, recherche d’emploi, recrutement contractuel à l’issue de vos études…) reconnue et délivrée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui remplace la COTOREP au sein des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH).

Il faut :

  • avoir au moins 16 ans.
  • avoir déposé un dossier auprès de la MDPH.
  • que le handicap constitue une difficulté dans la recherche future d’emploi et nécessite une compensation (aide technique, aménagement horaire, aide humaine, etc..).
  • être apte à travailler en milieu ordinaire.
  • que la situation médicale soit stabilisée.

Il vous appartient de faire une demande à la MDPH de votre département de résidence.

Demander la RQTH, c’est faire reconnaître officiellement son aptitude au travail en fonction de l’évaluation médicale de la capacité restante. Pour se maintenir ou accéder à l’emploi, les personnes reconnues Travailleur Handicapé (TH) peuvent bénéficier de mesures destinées à l’ensemble des demandeurs d’emploi et des salariés, mais aussi d’un éventail de mesures spécifiques venant à optimiser leur accès à l’emploi.

Il peut notamment bénéficier :

  • du soutien du réseau de placement spécialisé Cap Emploi (structure financée par l’AGEFIPH (association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et qui a pour vocation d’aider les travailleurs handicapés dans leur maintien et leur recherche d’emploi.
  • des aides de l’AGEFIPH (bilans, primes, aides financières pour l’adaptation du poste de travail ..)
  • de l’accès à la fonction publique par concours aménagé.
  • de la reconnaissance officielle de son handicap dans l’entreprise.

Le statut de travailleur handicapé peut être demandé avant la fin des études et être pris en compte dans le cadre d’une recherche de stage. Néanmoins, il doit s’agir d’une démarche personnelle et volontaire. La RQTH est un droit que l'on peut faire valoir ou non selon les situations où on le juge utile. La personne handicapée n’a pas l’obligation d’informer le futur employeur de cette reconnaissance. La décision d’orientation donnée par la CDPAH a valeur de conseil, pas d’obligation. Néanmoins, compte tenu des délais de traitement des dossiers par la commission, il est fortement conseillé d'anticiper cette démarche.

Site internet de la MDPH du 95