Café pédagogique: Marie-Pierre Bidal-Loton : Bientraitance pédagogique et bien-être à l’école

03/10/2019

Au cœur des préoccupations actuelles d’inclusion et de réintégration des élèves décrocheurs via la politique de persévérance scolaire, émerge une philosophie de la bienveillance dans une école de la confiance. Mais, si l’intérêt général porté à l’amélioration du climat scolaire, à la bienveillance éducative progresse, les recherches engagées dans la compréhension des difficultés scolaires, révèlent l’étendue du mal-être à l’école. Le rapport de recherche du Cren pose un état des lieux de la plainte des collégiens sans faire état du degré de souffrance scolaire des élèves mais seulement des effets observés : absentéisme, décrochage, échecs. Ces études circonscrivent la problématique du mal-être dans le secondaire. La mesure du niveau de souffrance scolaire des plus jeunes restait à penser, tout comme leur vécu et leurs besoins pour s’épanouir à l’école devaient être interrogés. Des premières données cliniques de nos investigations est né le projet d’un dispositif expérimental de bientraitance pédagogique. Marie-Pierre Bidal-Loton, psychologue clinicienne et doctorante en sciences de l’éducation travaille l’idée de bientraitance pédagogique et propose de prendre en compte le vécu subjectif des élèves.

lien vers l'article