Café pédagogique: Bien-être : L’université des artistes, un autre moyen de parler de laïcité ?

09/05/19

Le bonheur peut-il être est un moyen de penser l’inclusion scolaire, c’est à-dire le respect des diversités dans toutes ses dimensions : culturelles, sociales, linguistiques, intellectuelles, physiques, dans une école en phase avec la société ? L’originalité de l’université des artistes, consiste théoriquement à penser le bonheur par la Relation et méthodologiquement à penser de manière réflexive les ingénieries du bonheur dans le cadre d’une société apprenante, qui peut agir sur elle-même par la collaboration active de ses membres. Tel est le sens de l’utilisation de la musique pour travailler la laïcité et de participer à construire un autre monde auquel chacun prendrait part car il aurait sa part. L’art en général et la musique en particulier permettent un mode d’accès aux savoirs mobilisant émotions, affects, corps que l’Ecole privilégiant la raison et les cadres formels a peu utilisés, voire délégitimés. Croisée à la recherche biographique, la musique (ici le rap) peut être vectrice d’apprentissage de vivre ensemble.

lien vers article