Café pédagogique: le bonheur, ressource ou visée de l'éducation

27/11/18

Faut-il être heureux pour apprendre ? Apprendre rend-il heureux ? Est-ce une bonne question ? La question des affects et des émotions a été longtemps négligée à l’école et ce, principalement dans l’école publique française, centrée sur une « forme scolaire » privilégiant la construction d’un individu rationnel par les apprentissages et le savoir académique laissant aux pédagogies alternatives/nouvelles de Montessori à Freinet le soin de penser le bonheur d’apprendre et l’épanouissement par le savoir. Pourtant, de nombreux travaux de recherche montrent que les scores de réussite scolaire et la satisfaction de vie sont significativement et positivement corrélés et notamment que la réussite scolaire de l’élève est significativement et positivement corrélée aux relations sociales avec la famille, les pairs et les enseignants, à la santé psychologique, au ressenti envers l’établissement scolaire et au sentiment d’appartenance à l’école.

Lien vers l'article